Spectacle « L’Algérino »

Spectacle « L’Algérino »

Mardi 07 aout 2018

Théâtre Romain de Carthage

Ce fut une soirée pleine d’énergie et de rythmes que le théâtre romain de Carthage a abrité le mardi 07 aout, dans le cadre de la 54ème édition du Festival International de Carthage. Une soirée durant laquelle les gradins du théâtre romain ont été squattés depuis huit heures du soir par un public très nombreux composé de jeunes algériens et tunisiens qui l’espace d’une heure et demi de spectacle ont dansé e chanté debout, en reprenant à capella les tubes de l’artiste français d’origine algérien « L’Algérino ».

Bien qu’il chante du rap, « L’Algérino » est connu aussi par ses mixes originaux entre rap, Raï, Hip Hop et Reggae. Il s’est aussi inspiré des rythmes et des sonorités « Chawi » venant du fameux désert algérien qu’il a merveilleusement intégré dans ses chansons.

C’est avec sa célèbre chanson, « les Menottes » que L’Algérino a ouvert son spectacle en enflammant les gradins par une série de ses chansons les plus connues au bonheur d’un public enchanté et envouté par le charisme de ce jeune chanteur qui fait un tabac là où il passe

«L’Algérino», français de nationalité et très fier de ses origines algériennes qu’il porte en son nom, a chanté plusieurs titres de son répertoire dont « Banderas », « Si tu savais », « Panama », « Prince de la ville ». Il a rendu hommage à sa mère et à toutes les mères du monde dont la mère de ses enfants à travers le tube poignant : « Sur la tête de ma mère ». L’Algérino a par ailleurs offert à ses fans des titres tirés de son dernier album, « My World », il a également rechanté « Les menottes » et « adios » partageant son plaisir avec celui de ses fans.

« L’Algérino » qui se prépare à faire une tournée dans les plus grands théâtres notamment en France où il se produira à l’Olympia et au Dôme de Marseille, au Canada et dans d’autres pays où il chantera pour la première fois, a fait savoir que son spectacle répond aux normes les plus actuels des shows de musique qui empruntent aux techniques sonores tous les effets de nature à permettre à l’artiste d’exprimer son talent, sa sensibilité et son style, répondant ainsi aux critiques des journalistes qui lui ont reproché au cours de la conférence de presse tenue après le spectacle, le playback.

L’artiste, a par ailleurs réfuté l’idée selon laquelle son spectacle en dessous des normes de Carthage en ce qui concerne la durée en précisant qu’il a chanté sans discontinuité durant une heure et demie.

Mais l’Algérino était comme un roi du Théâtre romain de Carthage où ses fans l’ont attendu des heures après le spectacle rien que pour le rencontrer en immortalisant cet instant par un petit selfie qui étanchera leur plaisir. L’Algérino était en effet un prince dans la vie comme sur la scène, et leur a offert beaucoup de son temps avec le sourire en plus.

Rappelons que le prochain rendez-vous au théâtre romain de Carthage sera avec la Hadhra 3 de Fadhel Jaziri, jeudi 09 Août 2018 à partir de 22h00.

FEATURE POST