Soirée de Adham Nabulsi Samedi 20 juillet 2019

55ème édition du Festival International de Carthage
Soirée de Adham Nabulsi
Samedi 20 juillet 2019
Théâtre romain de Carthage

 

Le Festival International de Carthage a vu défiler sur sa scène de grandes stars internationales dont les noms sont à tout jamais inscrits sur ses annales. Mais il a aussi accueilli des artistes à l’aube de leur carrière en leur donnant les ailes dont ils avaient besoin pour voler très haut au firmament en tant qu’artistes accomplis. C’est dans la nature du Festival de Carthage de sentir les plus doués des jeunes artistes, ceux-là même qui deviendront un jour des stars à part entière. Les exemples sont innombrables dont Mejda Erroumi et Nassif Zeydoun qui ont fait leurs premiers pas sur sa mythique scène. L’histoire ne fait que confirmer cette vocation du Festival de Carthage à travers la programmation d’artistes dans la fraicheur de leur carrière comme ce fut le cas samedi 20 juillet 2019 avec le chanteur jordano palestinien Adham Nabulsi qui a surpris les plus avertis avec ses grandes performances vocales, sa parfaite maitrise de la scène et son don surprenant de communication avec le plus difficile public arabe, celui du Festival International de Carthage.
C’est un pari délicat que celui fait par le festival de Carthage qui a misé gros sur ce jeune artiste. Mais la soirée du samedi a démenti les plus sceptiques en révélant à jour un grand artiste et une voix d’exception. Ce fut donc un choix bien réfléchi qui nous a permis de découvrir l’immense talent d’un jeune chanteur dont le talent est immense et dont la notoriété sera à coup sûr confirmée dans les proches années à venir.
Adham Nabulsi avait de la rage au ventre et pressé de monter sur scène, son espace naturel à travers lequel il exprime sa grande sensibilité et sa passion pour sa art ancestral qu’est la chanson. En costume noir qui lui confère une élégance parfaite, Adham Nabulsi était déjà un grand parmi les grands. Sobre dans ses gestuelles, précis dans ses pas, et à peine souriant par pudeur, Adham Nabulsi était accueilli en star par ses fans venus nombreux à cette soirée.
Et c’est avec son tube « Houwa Al hobb » qu’il ouvert son premier concert au Festival International de Carthage. Et la surprise fut totale. Tout le public dans les gradins du théâtre romain de Carthage s’est mis à chanter cette chanson dans un élan émouvant. Face à cette réaction, Adham Nabulsi a gagné en confiance affichant un large sourire qui n’a fait qu’enflammer son jeune public.
La soirée a pris un rythme ascendant avec un enchaînement rapide de titres dont plus de 70 % personnels à l’instar de « Chadani Ghamarani », « Mochtag », « Noskha Mennek », « Annihaya Assaida », « Kif bahebbak Hik », « kassetna Khalassat », « Ma Bachmaa Mennek ».
Adham Nabulsi a interprété des titres d’autres chanteurs dont Wael Kfouri « Majnouna Bhobbi » et « Ma Waaddak », Saber Rebaii, « Ya Lella », « Ya Asla », « Athadda Al alam », « Sidi Mansour » avant de clore la soirée avec la superbe chanson de feu Melhem Barakat « Ala Babek ».

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider
FEATURE POST