Le ballet chinois de la région Guangxi Zhuang

55ème édition du Festival international de Carthage
Le ballet chinois de la région Guangxi Zhuang

 

Du Guangxi, région autonome du sud de la Chine qui borde le Viêt Nam, leFfestival international de Carthage a accueilli le ballet chinois qui a assuré la soirée du 5 Aout. Le public était nombreux, des parents ont amené leurs enfants pour leur faire découvrir une minime facette de la culture chinoise si diverse et si éclectique.
En présence de Monsieur Mohamed Zinelabidine, Ministre des Affaires culturelles, la soirée a été ouverte par une présentation générale du spectacle, une fresque qui regroupe plus d’une dizaine de tableaux avec des intermèdes de numéros de cirque et de performances.
Elégance, finesse, couleurs flamboyantes et raffinement, tout était rassemblé pour donner un aperçu sur une partie d’une terre si éloignée de nous mais qui fascine tout un chacun. Inspiré du patrimoine de leur région le Guangxi Zhuang, les danseuses et danseurs ont exécuté des figures et des chorégraphies qui racontent la vie quotidienne d’une région connue pour ses rivières, ses grottes et ses formations montagneuses surélevées. L’eau en est l’élément central qu’on retrouve dans la musique qu’ils présentent, les costumes qu’ils endossent et les mouvements fluides qu’ils exécutent. Le bambou et les roseaux sont aussi présents dans les tableaux présentés, source de vie et matériau de base pour plus d’une activité artisanale.
La danse du feu, la danse des tambours, du lac, des chasseurs, des roses et des lotus, des éventails, des combats et des duels, les danseurs du ballet chinois ont offert une exécution parfaite, les gestes et les mouvements sont harmonieux, les pas sont dynamiques et synchronisés, un large sourire dessiné sur chaque visage, et leur énergie joviale se diffusait dans le public.
Comme une forme d’intermède entre les tableaux, le ballet de région Guangxi Zhuang, a aussi tenu a offrir un autre savoir faire qui est du domaine de des arts du cirque : entre prestidigitation et jonglerie, le public était sous la charme.
La multitude des couleurs et des costumes, raconte une histoire millénaire, raconte un peuple dont la diversité et la richesse est sans limite, la Chine, ce pays aussi grand qu’un continent regorge de beauté, histoire et de sonorité et c’est une part de ce rêve qui nous a été offerte lundi soir à Carthage. Une soirée inoubliable de par sa générosité et grande qualité.

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider
FEATURE POST