Conférence de presse du spectacle « Freedom House » de ChedliArfaoui

Conférence de presse du spectacle « Freedom House » de ChedliArfaoui

 

Lundi30 juillet

Théâtre romain de Carthage (Media center)

Le Festival International de Carthage dans sa 54 ème édition a organisélundi 30 juillet 2018 au
media centre du Théâtre romain de Carthage une conférence de presse consacrée au
spectacle «« Freedom House » de ChedliArfaoui » programmé jeudi 02 août 2018 à Mad’art
Carthage à 20h00.
Lors de cette conférence de presse, le dramaturge et metteur en scène de « Freedom
House »ChedliArfaoui a salué le Festival International de Carthage d’avoir consacrer un cycle
d’hommage fervent à la grande disparue du théâtre tunisien Raja Ben Ammar en félicitant
l’idée de réserver dans sa 54 ème édition toute une programmation « spéciale théâtre » .
Concernant le spectacle «Freedom house» le metteur en scène a précisé que cette œuvre
est interprétée par six comédiens tunisiens à savoir Chakra Rameh, MounaTalmoudi,
Mohamed HassineGrayaâ, Abdelkader Ben Saïd, Chakib Romdhani et Moncef Ben Massoud.
Selon ChedliArfaoui la pièce est du genre comédie noire à vocation politique, sociale et
culturelle. Elle raconte l’histoire d’un général qui tente de monter un coup d’Etat avec le
soutien de quelques militaires. Il met en place une organisation à laquelle il donne le nom de
Freedom house d’où d’ailleurs le titre de la pièce.
« Freedom house » parle d’un coup d’Etat des valeurs et des principes humains,on tente à
travers ce nouveau travail (crée en 2018) à critiquer le réel etde se pencher sur des sujets
d’actualités mais d’une façon fluide et humoristique » a-t-il affirmé
C’est la spécificité de l’humour noir qui souligne avec cruauté, amertume et parfois
désespoir l’absurdité du monde, face à laquelle il constitue quelquefois une forme de
défense.
Pour sa part le comédien Abdelkader Ben Saïd a déclaré que cette pièce est une pure
imagination mais qui reflète la réalité. Elle comporte des moments d’humour qui jaillissent
de circonstances paradoxales entre six personnages.
Il est à noter que « Freedom House » a été présentée lors des Journées Théâtrales de
Carthage et du festival du Théâtre Arabe et poursuit satournée à travers les plus
importantes manifestationscultutrellesen Tunisie et sur l’échiquier arabe.

FEATURE POST