Conférence de presse du spectacle « Dans la tempête » de Hassan Mouadhen

Conférence de presse du spectacle « Dans la tempête » de Hassan Mouadhen

Lundi 06 août 2018
Théâtre romain de Carthage
Media Centre

 

«Dans la Tempête» est la première création théâtrale des marionnettes destinée pour adultes initiée par le Centre National des Arts de la Marionnette (CNAM) qui célèbre cette année son 25ème anniversaire. C’est une adaptation en arabe littéraire de la pièce shakespearienne «Le roi Lear» » autour de la fable du vieux roi Diop qui décide de partager sa fortune entre ses trois filles Nyamata, Timora et Samata » a déclaré le dramaturge et metteur en scène Hassan Mouadhen lors d’une conférence de presse organisée par le Festival International de Carthage lundi 06 août 2018 au Media Centre du théâtre romain.
Hassan Moadhen a présenté son spectacle « Dans la tempête » programmé mardi 07 août à Mad’art Cathage dans le cadre d’un cycle d’hommage à la mémoire de la grande disparue du théâtre tunisien Raja Ben Ammar
« Cette nouvelle création est le fruit de cinq mois de préparations et de travail continu. « Dans la tempête » est dédié à la mémoire du poète, dramaturge et écrivain britannique Shakespeare célébrée à travers tout le monde » a affirmé Hassan Moadhen.
Il a aussi ajouté que le spectacle prend son nom de la pièce de théâtre « La Tempête» écrite en cinq actes par William Shakespeare mais adaptée à la tunisienne notamment.
D’une durée de deux heures et 15 minutes, « Dans la tempête » est interprétée par dix comédiens et manipulateurs tunisiens et qui sont : Aymen NekhliI, Nihed Touati, Fatma Ezzahra Marwani, Haythem Wnissi, Bilel Jelassi, Waâl Bani, Farès Lafif , Abdessalem Jemal, Med Amin Ksori et Amel Melliti »
« Les marionnettes ont été confectionnées par l’atelier du Centre national des arts de la marionnette, habillées de tissus et d’accessoires africains, avec costumes signés par Abdessalem Jemal et inspirés de statuettes et autres masques de l’art africain. La scénographie est de Walid Loussii, les lumières de Moez Laâbidi et le son par Aymen Chourabi » a fait savoir Hassan Moadhen
Dans une tragi-comédie délirante, la marionnette s’est adressé aux adultes et a révélé une vraie histoire africaine en évoquant des thèmes profonds, à savoir le pouvoir, la violence et les relations humaines.
Destinée aux adultes, « Dans la Tempête » est la 35ème création du Centre national des arts de la marionnette.
Selon sa directrice générale Monia Messaidi le Centre national des arts de la marionnette est une institution culturelle étatique dotée de l’autonomie administrative et financière qui depuis sa création n’a cessé d’œuvrer pour présenter l’art des marionnettes en tant qu’un produit de qualité et de valeur spécifique qui lui permet d’être proche des enfants, le jeune public et récemment les adultes .
Mme Monia Messaidi a aussi salué l’initiative de créer le 1er festival en Tunisie dédié au théâtre des marionnettes qui s’étalera du 22 au 29 septembre 2018.

FEATURE POST