Soirée de Lartiste Jeudi 1er Aout 2019

55ème édition du Festival international de Carthage

Soirée de Lartiste

Jeudi 1er Aout 2019

Théâtre romain de Carthage

 

Après les 7 jours de deuil national observé par la Tunisie suite au décès du Président de la République, le Festival International de Carthage a repris ses soirées et la reprise était sous le signe d’une amitié tuniso-marocaine car l’artiste, de son vrai nom Youssef Akdim, auteur compositeur et producteur est un franco-marocain.

Son entrée sur la scène habillé aux couleurs du drapeau tunisien, était sobre et respectueuse présentant ses condoléances aux tunisiens en les appelant à observer une minute de silence avant d’entamer un show énergétique où se mélangent  les samples ,le son des machines avec leurs rythmes à connotation urbaine aux sonorités chaleureuses d’une musique marocaine qui font l’identité de Lartiste.

Né dans les années 80, ce rappeur fait partie d’une génération qui a coloré le Rap classique, et qui s’est laissée influencer par les musiques du monde.

Sur scène il associe le son numérique aux instruments live, il enchaine ses titres les plus connus et son public illuminait les gradins avec les lumières des smartphones. Il chante en français et en arabe, s’adresse à son public pour exprimer sa joie de le rencontrer et de se retrouver en famille.

Sa carrière artistique a débuté avec « Lalbum » qui fut un grand succès. Enchainant les tubes il gagne en notoriété en 2010. Et c’est en 2014 que son album « Fenomeno Maestro »  le révèle sur le plan international comme une star accomplie. Entre anciens et nouveaux titres il a chanté entre autres : Peligrossa,  Maestro, Clandestino, Chocolat, Miel, Animania, Protège moi, Catchu et Mafiosa ont fait le bonheur du public qui lui lançait des messages d’amour.

Lors de la conférence presse qui a eu lieu dans  les coulisses du théâtre romain de Carthage après son spectacle Lartiste a tenu à dire qu’une histoire personnelle le lie à la Tunisie et qu’il se sentait en famille puisque sa femme est tunisienne et qu’il était admiratif des tunisiens qui savent maintenir un esprit de fête malgré les crises et les difficultés.

Pour définir la musique qu’il fait il dit que c’est une musique « du tiers monde » un mot qui signifie pour lui « le reste du monde » là où se trouvent ses sources d’inspiration, les gens qui lui ressemblent, les sonorités qui le touchent.

Derrières ce coté festif de certains de ces titres, Lartiste  tient toujours à lancer des messages à la jeunesse essentiellement maghrébine qui le suit, des messages d’espoir car pour lui son rôle est de rassembler, d’unir les forces pour que la jeunesse trouve sa place.

Du rap tunisien, il est fan et Balti et Kafon sont pour lui des artistes qui ont encore tant de choses à donner.

Plein d’humanisme, Lartiste se fait porte-parole d’une jeunesse qui se cherche, qui cherche à exister, qui a besoin qu’on lui tend la main, qu’on accueille et qu’on rassure, son rôle de grand frère est taillé pour lui et a su avec ce qu’il fait fédérer et rassembler plus d’une génération.

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

 

FEATURE POST