Soirée de Kendji Girac

Soirée de Kendji Girac

Théâtre romain de Carthage
Mercredi 01 aout 2018

 

Chanteur et guitariste de flamenco français Kendji Girac est vainqueur de la saison 3 de The
Voice France. Son premier album, intitulé  Kendji , sort le 8 septembre 2014. Classé n o  1 des
ventes en France avec plus de 68 000 exemplaires écoulés en première semaine, Kendji
réalise le meilleur démarrage de 2014 pour un disque original, et devient le premier gagnant
d’un télé-crochet à s’emparer directement de la première place du Top albums. C’est ce
jeune monstre de la nouvelle vague de la chanson française qui s’est produit mercredi 1 aout
2018 au théâtre romain de Carthage devant des gradins archicombles avec un sold-out inédit
proclamé avant le spectacle de plusieurs jours.
De mémoire d’homme, jamais le théâtre romain de Carthage n’a été pris d’assaut comme ce
fut le cas au cours de cette soirée par un peuple de ce genre, jeune, enfant, fans jusqu’au
bout des ongles, branché, et fou de rage de vivre. C’est si beau la vie quand la jeunesse
s’empare des gradins de Carthage avec autant d’envie de vivre, d’aimer, et de s’éblouir par
un spectacle aux images fantastique, aux sonorités émouvantes et aux rythmes dansant.
A 20h00, le théâtre romain de Carthage était déjà complet quand, soit une heure seulement
après l’ouverture des portes. Des cris stridents, entrecoupés de slogans d’admiration de
Kendji, ce jeune prodige de la chanson française qui fait ravage là où il passe. Ce fut un
spectacle dans le spectacle avec des milliers de fans brandissant des affiches sur lesquelles
le non de leur idole est inscrit. Carthage était connecté à la culture de l’universel, à la culture
de la jeunesse qui puise ses références dans la modernité du monde qui se renouvelle à une
vitesse vertigineuse en empruntant à la plus haute technologie les outils qui lui sont
indispensables, du son, à l’éclairage en passant par les images et tout autre accessoire de
scène.
En chemise noire et pantalon blanc, Kendji Girac a enchainé tube après tube dans une
avalanche de rythmes assourdissants qui ont fait vibrer les gradins et danser la foule, debout
du début du spectacle à sa fin. « Conmigo », « j’roule », « andalouse », « Bella » de maitre
Gims, « Maria, Maria », « Les yeux de la mama », «  Color gitano », « Elle m’a aimé » et
« Pour oublier » autant de titres offert par la star française qui a honoré mercredi 1 aout le
Festival International de Carthage et ses fans qui se sont déplacés pour lui el milliers.

FEATURE POST