Spectacle de « Santa Madera » de la Compagnie (MPTA)

Spectacle de « Santa Madera » de la Compagnie (MPTA)

31 juillet
Mad’art Carthage

Le spectacle « Santa Madera » présenté à Mard’art Carthage mardi 31 juillet 2018 dans le
cadre de la 54ème édition du Festival international de Carthage a été chargé d’émotions,
de mouvements et de plaisirs. Un spectacle de cirque contemporain présenté par un duo
chorégraphique Juan Ignacio Tula de l’Argentine et Stefan Kinsman de Costa Rica.
Autour d’une roue de cirque géante en fer, tournoyant sur son axe, les deux artistes
dessinent des figures à travers des mouvements circulaires audacieux et révèlent les rituels
anciens venus d’Amérique du Sud.
Mis en scène par Mathurin Bolze et Seìverine Chavrier « Santa Madera » qui signifie en
français « le bois sacré » fait référence à une cérémonie sacrée très ancienne, pratiquée par
des peuples sud-américains pour chasser les mauvais esprits et rassembler la communauté.
A travers une sorte de chorégraphie comportant plusieurs tableaux audacieux, les deux
acteurs représentent la vie, la mort, la solidarité, le conflit, la guerre et la liberté tous sont
accompagnés en harmonie par des sonorités multiculturelles et des chants en langue
espagnole.
Sur la scène, les deux chorégraphes communiquent entre eux à haute voix . Leur message
était bien reçu approuvé tantôt par l’applaudissement tantôt par le silence absolu du public.
Le cirque contemporain mêle le théâtre, la parole, la musique et la danse. C’est un art dans
le quel chacun exprime sa liberté gestuelle et son talent extrême et pose plusieurs questions
en relation avec la vie réelle.
« Santa Madera » présenté en exclusivité dans le cadre du Festival International de
Carthage est un spectacle chargé d’émotions et de plaisirs dans le quel le public a exprimé sa
satisfaction et son admiration à traves le fort applaudissement.

FEATURE POST