Ouverture de la 54ème édition du Festival International de Carthage

Ouverture de la 54ème édition du Festival International de Carthage

De Carthage à Séville

De Mohamed Lassoued

Avec les artistes Zied Gharsa, Dorsaf Hemdani, Abir Abed, Abbes Righi et Maria Marin

Vendredi 13 juillet 2018
Théâtre romain de Carthage

La 54ème édition du Festival International de Carthage a été magistralement ouverte vendredi 13 juillet 2018 en présence de Monsieur Mohamed Zinelabidine Ministre des Affaires Culturelles avec au programme un spectacle de grande facture artistique, conçu, réalisé et dirigé par le grand maestro Mohamed Lassoued avec la participation d’artistes représentants les pays Maghrébins, en l’ occurrence le célébrissime Zied Gharsa et la talentueuse Dorsaf Hemdani (Tunisie), Abir Abed (Maroc) Abbes Righi (Algérie) et Maria Marin (Espagne).

Ce spectacle produit exclusivement pour le Festival International de Carthage est un voyage artistique riche en couleurs et en métaphores proposant des escales merveilleusement chargées de références patrimoniales puisées dans chacun des pays du Maghreb qui ont perpétué la tradition musicale du Malouf en lui conférant leur sceau culturel distinctif.

Une belle mosaïque de sonorités et de rythmes composée avec grande minutie par le Maestro Mohamed Lassoued qui à l’instar d’un alchimiste nous a reproduit la grande épopée du Malouf Andalou avec toutes ses déclinaisons régionales tout en introduisant des expressions plus contemporaines qui se sont nourries de ce legs ancestral.

Le spectacle était majestueux, fort en sens et en création et surtout haut en qualité car soutenu par des artistes hors pair qui ont célébré le Malouf et les sonorités authentiques tout au long de leur carrière artistique au point d’en devenir les dignes représentants actuels.

Ouverte par un morceau musical interprété par un orchestre de 65 musiciens, le spectacle a ensuite enchainé les plus belles mélodies par la voix de Dorsaf Hemdani qui a chanté « mahla Layali Chbiliya », un clin d’œil à l’esprit de cette création de convergence culturelle, relayé par ZiedGharsa le maitre incontesté du Malouf tunisien qui a interprété « Kam Ayarou », suivi de la Marocaine Abir Abed avec sa voix suave qui a interprété « Bent Bladi ». Ce voyage musical s’est poursuivi avec l’artiste algérien Abbas Righi qui a offert au public de la Carthage une belle interprétation de la chanson « ChahbetLayam » avant la halte espagnole incontournable avec l’artiste Maria Marin qui a envouté l’assistance avec ses airs de flamenco métissés.

La soirée qui fut chantante et dansante a été clôturée par la chanson « Samra Ya Samra » du grand artiste HediJouini qui nous a légué les plus belles des chansons qui resteront à tout jamais inscrites dans la mémoire collective.

Rappelons que le prochain spectacle proposé par la 54ème édition du Festival International de Carthage sera avec l’humoriste Jamel Debbouze lundi 16 juillet 2018 à partir de 22h00 au Théâtre romain de Carthage.

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.
FEATURE POST