Conférence de presse du chanteur algérien Soolking

55ème édition du Festival International de Carthage
Conférence de presse du chanteur algérien Soolking
Dimanche 21 juillet 2019
Théâtre des Jeunes Créateurs- Cité de la culture

 

« Le Festival International de Carthage est légendaire. C’est une manifestation grandiose où les plus grandes stars de ce monde s’y sont performées. C’est un grand honneur pour moi d’y chanteur en proposant le meilleur de mon art ». C’est avec ces termes que le chanteur algérien Soolking a débuté la conférence de presse tenue dimanche 21 juillet 2019 au Théâtre des Jeunes Créateurs à la Cité de la culture quelques heures seulement avant son spectacle de ce soir au Théâtre romain de Carthage dans lequel il se produira en sold out.
Devant une foule de journalistes représentants plusieurs médias tunisiens et étrangers Soolking, décontracté et souriant a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées y compris celles se rapportant à la finale de la CAN 2019 qui a consacré les Fennecs champion d’Afrique.
« Je suis comblé de bonheur d’être en Tunisie qui me rappelle mon Algérie que je n’ai pas encore visitée cette année et j’ai hâte de rencontrer mon public de Carthage auquel je voue un grand respect et beaucoup d’amour » a-t-il déclaré d’emblée avant de rappeler son parcours difficile de jeune algérien qui a exercé plusieurs petits boulots avant de se consacrer à la chanson.
« Je suis issu d’une famille modeste avec un père membre d’une troupe musicale. J’ai fait un parcours très particulier avec de petits boulots. Cette période de ma vie a forgé mon caractère et m’a permis de me construire. J’ai en effet eu la chance d’être là où j’en suis aujourd’hui » at-il affirmé.
Danseur, batteur puis chanteur, Soolking est un artiste complet et comblé mais qui est resté à l’écoute des siens et toujours prêt à répondre à l’appel de son public avec sincérité et beaucoup d’amour.
« Musicalement, il n’y pas de recettes pour le succès. Mais ce que je confirme c’est qu’il faut faire de la musique avec du cœur et beaucoup de sincérité envers le public » souligne Soolking qui a cité en exemple son titre « La Liberté » devenue l’un des emblèmes de la contestation en Algérie avec un succès planétaire. « Il faut rester toujours proche du public en répondant à son appel. C’est le cas pour cette chanson sur l’Algérie que j’ai quittée à l’âge de 24 ans ».
En parlant de son style musical Soolking a fait savoir que les musiques et les chansons qu’il a écoutées durant sa jeunesse ont imprégné sa personnalité et son style de chanteur. « Je suis une éponge qui absorbe toutes les musiques. J’écoute le Rai de Khaled et de Mami, du Rap et de l’Urbain dans les flows et les mélodies. J’ai écouté plein de styles musicaux » rappelle Soolking dont les chansons sont métissées et agréables à écouter partout dans le monde. Du pur Soolking.
Au terme de cette conférence qui s’est déroulée dans une ambiance très chaleureuse Soolking a promis d’enflammer la scène en offrant à son public un florilège de plus belles chansons.
NB : Nous informons nos collègues qu’un bus assurera leur déplacement au Théâtre romain de Carthage. Départ à 20h00 devant le siège de l’ONTT à Tunis.

Prière confirmer votre déplacement par bus avant 15h00

Pour plus d’infos
Bureau de presse et de communication
Tel : 70 028 388
Fax : 70 028 312
contact.citeculture@mac.gov.tn
presse@festivaldecarthage.tn
Houda Machhour : 55 100 141
Abdejlil Somrani accompagnateur : 25 824 785

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider
FEATURE POST